15 juin 2012

Au ras des pâquerettes

C'était un petit matin qui commençait plutôt mal. Un matin qui rime avec cris et soupe à la grimaces. Un matin ronchon, comme tous les matins en ce moment! La matinée était dans les mêmes teintes. J'avais une seule envie que cette journée se termine et que je puisse enfin m'allonger et me reposer. Et à la faveur d'un changement de programme de l'après-midi, le vent a tourné. J'ai pensé qu'il fallait arrêter la course folle de cette journée et prendre le temps de se poser. J'ai sorti ma marmaille dans le jardin, l'herbe y est encore bien verte.  J'ai posé mon tout petit près de moi avec quelques jouets, les deux grandes ont vite trouvé de quoi s'occuper. J'ai enlevé mes chaussures et je me suis allongée. En changeant mon point de vue, j'ai changé mon état d'esprit. J'ai regardé les nuages passer, les enfants s'amuser, j'ai senti les fourmis grimper sur mes bras... J'ai pris le temps de respirer et de souffler.
Je ne sais pas pour vous, mais la vie m'a toujours semblé plus douce une fois allongée dans l'herbe. Alors comme la thérapie est simple, je pense refaire une séance d'ici peu***





10 commentaires:

  1. Tu as vraiment bien fit d'arrêter cette course folle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et tu sais quoi! j'ai remis ça ce week end!

      Supprimer
  2. Je veux bien te croire et c'est ce qui me manque particulièrement dans mon appartement de ville, moi qui finis cette année scolaire sans une once d'énergie...
    Bises Nadège!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. plus une once d'énergie c'est excatement ça, il n'y même plus rien dans les réserves et je me demande comment on fait pour encore avancer!!!

      Supprimer
  3. oh oui tu as eu bien raison
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais malheureusement la course folle reprend vite!

      Supprimer
  4. faut juste que l'herbe soit sèche...
    bien besoin de cela aussi....
    courage ...plus que 3 semaines et on pourra enfin gérer notre essentiel à 100%...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon tu sais chez nous l'herbe est très souvent (très) séche!
      t'as raison plus que "moins de trois semaines" et ensuite aaaah enfin!

      Supprimer
  5. jolie thérapie, j'aime ces instants ! profites-en !!! bises et douce journée...

    RépondreSupprimer