08 juin 2012

Rêve d'enfants

Quand j'étais petite et que l'on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je ne savais pas vraiment quoi répondre. Mais la chose dont j'étais sûre c'est que je voulais "une maison avec un jardin et un chat, un mari et DES enfants". Je passais des heures à jouer avec mes poupées, j'étais tour à tour leur maman et leur maitresse. Les années ont passé et je suis devenue enseignante, on a fait construire notre maison avec un jardin autour et j'ai eu ma première fille. J'ai alors compris que ce bébé occuperait de nombreuses heures de mon temps et surtout remplirait enfin mon coeur, et cela m'a rendu plus légère. J'ai appris en mettant au monde ma deuxième fille qu'un coeur rempli peut doubler de volume et que cela me rendait encore plus légère. J'ai cru qu'avec un troisième et dernier bébé, mon coeur aurait enfin sa dose! Mais mon tout petit va avoir un an dans deux jours et mon coeur, même s'il est aux anges de voir grandir ce bébé et d'admirer ses progrès quotidiens, mon coeur pleure en silence. Je crois qu'il est devenu accro à cette idée de pouvoir toujours augmenter sa taille. Je crois après dix ans de vie de maman et après trois enfants, que je ne serai jamais sevrée de ce temps de l'attente, du bonheur de mettre au monde, de l'odeur de mes bébés nichés au creux de mes bras. C'est sûrement une réalité que je n'aurai plus d'enfant, mais il est des réalité avec lesquelles je ne peux pas vivre. Je dois me mentir, me dire "peut-être pourquoi pas plus tard"... Dimanche sera un jour heureux, un jour où nous serons tous réunis pour fêter mon bébé. Je suis certaine que quelques larmes embueront mon regard, je les essuierai discrètement. je regarderai mes trois bambins avec fierté et je me répèterai "peut-être pourquoi pas plus tard"...

***Comment résister à ces joues-là?***

11 commentaires:

  1. Je crois que le désir ne se tarit pas... Tu sais, je suis un peu dans la même réflexion en ce moment... Avec l'impression que, malgré tout ce qui nous est arrivé, malgré ce qui pourrait se reproduire, et malgré le fait que je me rends compte que je suis plutôt bien dans ma vie comme ça, sans un "en plus", la question se pose toujours... Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je connais certaines femmes qui n'ont besoin que d'un seul enfant, d'autres qui sont satisfaites avec leurs deux bambins, je crois que moi je suis de celles qui attendront toujours le prochain...
      Plein de bises ma douce Sarah et je comprends tout à fait vos questionnements à toi et ton homme.

      Supprimer
  2. Quand j'ai lue ton billet je me suis reconnue il y a encore 5ans.......j'ai 47ans cet été ......4 enfants de 12,15,17 et 24 ans et moi aussi je pensais que cette envie d'enfant ne passerais jamais.....mais rassures toi le temps fait son oeuvre et petit a petit on s'apercoit que si on garde un amour incroyable de "pouponner" avec les bébés on se dit "plus chez moi".....la fatigue?l'age?....je ne sais pas mais aujourd'hui j'ai 3 ados que j'essayes de suivre le mieux possible (ape,conseil de classe,membre CA college et activités hors scolaire) et le planning est bien plein.........et quand un bébé nait dans mon entourage....ben je fais le plein de bisous sur ces joues bien rondes ou l'odeur de bébé est tellement reconnaissable et quand j'entends ces pleurs de nourrissons qu'on reconnait aussi si bien......c'est un sourire qui me vient sans plus d'envie....quand j'étais plus jeune on me disait "tu verras y'a un temps pour tout"......et oui c'est vrai .....aujourd'hui et depuis a peu prés 2ans d'autres envies me prennent...........bon anniversaire a ton petit bonhomme qui est si mignon........et profites juste des moments car ils sont un richesse pour la suite ...bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vraiment touchée par ton message, j'en ai les larmes aux yeux. Je pense qu'un jour viendra où je pourrai dire ces mots là à une autre femme,mais pour l'instant l'idée de ne plus donner la vie m'angoisse terriblement. En plus tous mes enfants sont nés par césarienne et mon obstétricien m'a annoncé lors de la naissance de louis que j'aurai le "droit" d'en faire un quatrième (contrairement à ce que je pensais)... je suis pourtant consciente qu'avec le rythme que je mène en ce moment ce ne serait pas possible mais "il ne faut jamais dire jamais"
      en tous les cas merci beaucoup Nathy

      Supprimer
  3. j'avais les mêmes rêves, étant petite... on passait des heures, avec mes soeurs, à jouer "à la maitresse", "à la maman", et "à la maternité" !!!
    Aujourd'hui, j'ai réussi à réaliser mon rêve de "rester à l'école toute ma vie".... mais je souffre, Tellement, de ne pas arriver à devenir maman...
    Profite bien de tes loulous, ils sont si précieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Cé et pour toi j'espère...

      Supprimer
  4. tu as raison on ne peut résister

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce bébé c'est ma "drogue"!!!
      on cherche à me sevrer mais je résiste, il ne restera pas bébé encore longtemps alors j'en profite un max*

      Supprimer
  5. Joyeux anniversaire joli Louis!

    RépondreSupprimer
  6. tu le sais déja que je pense tout pareil...puisque je n'arrive pas à me dire que c'est terminé...et en même temps ce n'est pas envisageable...mon travail et 3 enfants c'est déja un tour de force quotidien......alors un 4ème? de la folie douce mais ...je préfère être folle....que triste à l'idée de me dire que c'est terminé...
    qui sait...je n'ai que 36 ans et demi....et toi t'es toute jeunette!!!

    RépondreSupprimer